BALI      

        

      Août  2017 - Trip de 20 jours sur place : Sukawati - Ubud - Amed - Sidemen -  Sanur - Nusa Lembongan - Uluwatu 


  • Pas de visas à l'arrivée à Bali mais tout de même plus d'1h30 d'attente pour sortir de l'aéroport et filer vers Sukawati au sud d'Ubud à l'écart de l'agitation continuelle en été .... Traffic très dense et environ 1h 15 pour faire 30 kms mais sachez que Bali côte sud-ouest c'est surtout bouchons, pollution, traffic infernal et occidentalisation donc loin de l'Indonésie typique qu'il faut absolument découvrir.
  • Jour 1 : Bali ça se mérite : Arrivée à la guesthouse 23 h après avoir décollé de Roissy 
  • Jour 2 : Tout Bali en tirant les rideaux au réveil : Rizières à perte de vue au vert éclatant sous le soleil matinal, ciel nuageux C'est l'image d'un Bali paisible, authentique qu'il convient d'apprécier et qui est le but de ce voyage durant 3 semaines :  Sortir des sentiers battus, découvrir les endroits cachés, la population locale, les rizières à l'abri du tourisme et voir les Balinais dans leur vie au quotidien ...

Sukawati - vue depuis la guesthouse

  • Option VTT pour partir à la découverte des environs d'Ubud : Sukawati et son grand marché traditionnel de tissus, peintures, épices, fleurs, fruits et légumes dans une odeur typique d'Asie. 👁️ Lieu de vie à découvrir car très coloré et débordant d'activité.                               Puis filer vers Mas parsemée d'artisans du bois, mais aussi du fer dans les nombreux magasins le long de la route présentant des oeuvres plutôt réussies et originales .....faisant oublier le traffic dense des grandes routes.


Sukawati - le marché

  • 👍 A Bali, on respecte les 2 roues, on ne conduit pas vite et on est attentif aux autres sur la route sans oublier que les Balinais sont souriants, agréables et courtois.
  • En filant vers Goa Gajah, balade en vélo sur un sentier à travers les rizières à l'abri du trafic : A Bali il suffit de quitter les routes principales pour être au calme dans la belle campagne verte au milieu des cocotiers, bananiers et frangipaniers (mon arbre préféré aux belles fleurs blanches le plus souvent et délicieusement odorantes) 

  Goa Gajah
  • 👁️  Goa Gajah et Yeh Pulu méritent le détour : Bien sûr pour la superbe porte d'entrée de la grotte de l'éléphant avec l'énorme tête sculptée (bouche caverneuse de démon) et le bassin aux statues de femmes à Goa Gajah alimentant en eau 2 bassins d'ablutions mais aussi pour la fresque de 25 mètres perdue dans la nature évoquant la vie quotidienne balinaise à Yeh Puluh
  • 💡Peu de monde en fin de matinée sur les 2 sites proches l'un de l'autre....alors profitez-en pour faire 1 pause gourmande au Yeh Puluh café sous les cocotiers au calme absolu car c'est bon, copieux et vraiment pas cher ! 

                                                                                                                        Yeh Pulu 
  • Jour 3 : Agréable petit déjeuner sur la terrasse de la guesthouse dominant les rizières. Relaxant et apaisant dès le matin avant de partir vers le très secret Hidden Canyon près de Sukawati : Guide obligatoire pour traverser les 3 canyons car parois glissantes, traversées au dessus ou dans la rivière (maillot de bain conseillé) avec de l'eau claire mais fraîche jusqu'aux épaules : Endroit très agréable rafraichissant sans beaucoup de monde => 👀 A découvrir absolument 

                                                                                        Sukawati - Hidden canyon 

  • Après midi vers Ubud et ce n'est pas vraiment ce que j'imagine : Au premier abord, des rues bondées de touristes, une circulation apocalyptique, des boutiques partout et peu de warungs authentiques .... Oui mais à Ubud, il suffit de s'échapper des rues "touristiques" (Raya Ubud - Monkey Forest Rd - Hanoman - Suweta Rd) pour retrouver de la quiétude en suivant les rues perpendiculaires à ces grands axes, pousser les portes des temples ou des palais et se laisser bercer par cette irrésistible "zénitude" à l'écart de la turbulente et touristique Ubud. 
  • Chercher des endroits apaisants comme les spas à l'écart du bruit, les warungs (restaurants locaux) dans les petites rues calmes, les temples, les maisons balinaises : C'est là le vrai Ubud à découvrir et à arpenter pour sa beauté, sa sérénité 
  • 👉🏾 Heritage Pavillon sur Raya Ubud = Passer la porte pour parcourir un jardin tropical à l'abri de la rue ou reposent de nombreux et beaux vestiges de maisons délabrées d'un autre temps 


Ubud - Heritage Pavilon
  • 💡: Pour des balades sur chemins et routes tranquilles à l'écart du traffic :                                                                                                       Soit vous achetez "Bali Pathfinder" uniquement dans les boutiques à Bali                                                                                                         Soit "Bali street Atlas" très détaillé chez Tuttle éditions et disponible sur Internet (mon choix)
  • Jour 4 : Balade VTT vers Tampaskiring au nord-est d'Ubud par chemins et routes tranquilles                                                                           Dès le départ de Sukawati, c'est le Bali des campagnes avec ses maisons-temples typiques, ses travailleurs dans les rizières ou les champs de piments, de fleurs.... Bali authentique avec le travail des champs, les enfants en vélo ou jouant avec leurs cerf-volants multicolores, les marchands en bord de route dans tous les villages bordés de frangipaniers odorants, de bananiers et de cocotiers.  

                                                                                             Campagne balinaise

  • ➡️ La petite route d'Ubud à Tampaskiring est splendide entre les rizières en étage, les cocotiers et autres arbres exotiques sur un fond vert éclatant .... 👁️ Visite obligatoire de Tirta Empul pour ses sources sacrées et de Gunung Kawi pour les sanctuaires abrités dans des niches de 8m de haut face à face au fond de la gorge : le panorama vaut le détour après avoir descendu plus de 250 marches. Belle balade dans la végétation luxuriante. Déjeuner dans un warung typique sur la route traversant Tampaskiring : Cuisine locale et pas chère (20 à 25.000 roupies / plat).

                                                                                                                               Tirta Empul

  • 💡Pour le retour penser à sortir de la route principale pour arpenter à votre rthyme la route parallèle vers Eha : Reposante dépaysante et très photogénique la campagne balinaise ! Cette route descend vers Ubud après une courte incursion sur la route principale à Sanding ou il faut vite repartir à droite. Bali s'apprécie à travers ses petites routes, ses chemins pour découvrir la population locale souriante, gentille et avenante avec les rares cyclistes. C'est Bali en vélo (ou en scooter pour les moins sportifs) qui est le meilleur moyen de découvrir l'authenticité de l'île et ses habitants.       
  •  👉🏾 Le relief n'étant pas vraiment plat à Bali, bien prévoir son parcours à l'avance pour choisir vélo ou scooter
  •                                                                                                                                  Route balinaise

  • Jour 5: Escapade vers le nord avec voiture et chauffeur qui choisit les routes secondaires moins encombrées et plus typiques. Sur la route vers Batukau, halte à Mengwi pour visiter Pura Taman Ayun, joli temple balinais bien entretenu, peu fréquenté et d'une grande sérénité : Taman Ayun est un temple d'état et l'un des plus beaux de notre escapade à Bali.   
 

                                                                                      Mengwi - Puru Taman Ayun

  • ➡️ Route tranquille vers Batukau pour visiter le temple avec ses beaux "meru" en plein milieu d'une forêt d'altitude humide ou mousse, humidité donnent un aspect particulier à la pierre sans parler de la végétation dense entourant temples et lacs sur les contreforts du volcan. 
  • Une cérémonie vient égayer la vie du temple avec sarongs colorés pour les femmes et tenues blanches pour les hommes       👁️ Batukau : Lieu emprunt de spiritualité et de tranquillité (peu de touristes)  


                                                                                           Batukau

  • 👁️ Puis filer vers Jatiluwih site touristique inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco : Vaut le détour pour sa succession de rizières en terrasse sur plusieurs kilomètres. Bien sûr, il faut vite sortir des aires touristiques pour aller à la rencontre des paysans balinais dans les rizières. Ces terrasses font partie de la culture emblématique du riz à Bali. 
  • Trucs et astuces : Si vous stoppez au parking "touristique" avec boutiques et cafés, filer en face pour choisir le parcours fléché le plus long (au delà de 3,8 kms) afin d'éviter la foule et vous vous retrouverez vite seuls au milieu des rizières et des balinais. Le mieux est encore de s'arrêter au hasard de la route pour partir sillonner les rizières à l'abri de la foule et admirer le spectacle en suivant l'eau qui coule dans les canaux ou les conduits en bambou ......
  • 👍 Beau spectacle même si très touristique à proximité de la route principale mais beaucoup plus authentique à l'intérieur des rizières ou les chemins restent praticables pouvant être aussi parfois boueux.


                                                                                                                                       Jatiluwih 

  • ➡️ Route vers lake Bratan, joli lac de montagne encaissé entre les montagnes. Bien sûr c'est le temple hindou et bouddhiste datant du XVIIème siècle en bordure du lac qui retient toute l'attention avec ses hauts mérus et ses belles statues. Un temple à découvrir absolument pour son esthétique, ses reflets dans le lac, son environnement montagneux et son caractère photogénique. ⚠️ Attention, il peut faire frais en soirée car le lac est en altitude.
  •  
                                                                                                            Lake Bratan

  • Jour 6 :  Journée de repos et VTT dans les environs de Sukawati 
  • Jours 7 et 8 : Direction la côte est, plus précisément Amed petit village de bord de mer prisé par les Français en été.                                   La route de Sukawati à Amed peut être très fréquentée d'ou embouteillages fréquents : Bilan = 70 kms en 3 heures.
  • Amed un village comme j'aime avec la mer à gauche et la forêt tropicale à droite juste séparée par la route. Plein de guesthouses des 2 côtés de la route plutôt très agréables et pas chères : les unes côté mer et les autres côté forêt et mon choix👌sera Geri Geria jolie guesthouse côté forêt vraiment pas chère joliment décorée avec des hôtes très accueillants  
  • Amed, c'est aussi le soleil toute la journée contrairement à l'intérieur ou il pleut beaucoup (voir Sidemen plus loin)
  • Amed, ce sont aussi les centres de plongée partout sur la côte car sites réputés à proximité mais aussi le snorkeling dans un aquarium géant le long de "Jemeluk beach" belle plage de sable noir avec des poissons multicolores de toutes espèces : Palme et tuba obligatoires à louer sur place (gratuit si vous déjeunez sur la plage) 
  • Amed, c'est aussi beaucoup de warungs sympas le long de la route et vous n'avez que l'embarras du choix à bas prix mais sachez que Warung Enak et Warung Bobo sont mes favoris. 

                                                                                                                                               Amed 

  • A Amed, louer 1 scooter chez un spécialiste ou demander à votre guesthouse qui a toujours une bonne combine pour trouver des scooters à bas prix (ceux des employés souvent) ce que nous avons fait pour 60.000 Rps / jour pour des 125 CC nécessaires car la côte vers l'ouest est plutôt escarpée. Attention à bien demander un casque, à vérifier l'essence et l'état du scooter sans parler assurance car la plupart ne sont pas assurés d'ou prudence sur les routes du sud....... 
  •   👍 Empruntez la route qui longe la côte vers l'ouest, belle, escarpée aux plages splendides, aux villages typiques. 
  •                                                                                                                                            Amed

  • Continuer la route qui longe la côte jusqu'à Ujung ou il faut visiter le superbe palais aquatique rénové après la coulée de lave de 1963. Très beau palais entouré de bassins et de jolis jardins bien entretenus ou il fait bon se reposer dans un calme absolu, à l'ombre d'arbres exotiques variés. 
  • 👁️ Visite incontournable si vous résidez à Amed avec Tirtagangga

                                                                                     Ujung - Water palace

  • Continuer la route en passant par Amlapura jusqu'à Tirtagangga pour visiter son magnifique palais d'eau lui aussi rénové après 1963. Le parc recèle de bassins de statues splendides, de dalles pour traverser les bassins et admirer le panorama splendide de cet endroit très touristique mais aussi très zen ...
  • 👁️ Incontournable visite à Bali mais à fréquenter de préférence en fin de matinée car un peu moins de monde ! 

  •                                                                                                                                   Tirtagangga

  • Une fois la visite terminée, repartir vers Amed sur la belle route qui passe par Abang ou se trouvent de belles rizières en terrasse avec possibilité de s'arrêter pour de belles balades car elles couvrent toutes les collines environnantes. 
  •  👁️  A voir absolument car elles sont réputées pour faire partie des rizières les plus photogéniques de Bali 

  •                                                                                                                                           Abang

  • Jour 9 : Amed encore et toujours pour le soleil couchant sur le volcan Agung en toile de fond avec la baie de Jemeluk à ses pieds en sirotant une Bintang (bière locale) du haut de la colline pour mieux apprécier la beauté du panorama
  • 🍸 Pour trouver ce bar en plein air, suivez la route vers l'est après Jemeluk et faire un stop en haut à gauche de la côte très raide et surtout pensez à arriver tôt pour profiter des meilleures places (surtout pour les photographes). 
  •  

                                                                                                                                                 Amed

  • Amed c'est aussi le retour de pêche tôt le matin pour voir le ballet multicolore des voiles des "prahus" sur une mer d'huile   au soleil levant et partager la pêche de la nuit avec les pêcheurs balinais tout au long de la belle plage de sable noir. 
  • Amed pour se relaxer entre 2 sorties snorkelling ou plongée les pieds dans le sable noir et même blanc quelques kilomètres plus loin ou se trouvent de nombreuses petites plages discrètes et abritées. A noter aussi qu'autour de Jemeluk Beach, on trouve quelques transats gratuits dès lors que l'on déjeune dans les nombreux warungs de plage
  • Amed, j'ai beaucoup aimé ce petit coin de paradis encore préservé du tourisme de masse à l'ambiance cool ......

  •                                                                         Amed - Jemeluk beach

  • Jour 10 : Direction le centre de Bali et Sidemen à 500 mètres d'altitude au pied du volcan Augung. Arrivée sous des trombes d'eau pour trouver un warung à proximité de notre hébergement : Ida Warung bien agréable malgré la pluie et le froid. Pluie toute la nuit et réveil sous un ciel sombre avec un vent très frais donc l'intérieur de Bali ou se trouve Sidemen n'est pas très propice au ciel bleu pour la simple raison que le volcan culminant à 3.140 mètres bloque les nuages. 
  • 👎 Prévoir Vêtements chauds et de pluie car frais, venté et très humide en août loin du soleil de la côte .......


                                                                                                                       Sidemen

  • Sidemen c'est idéal pour les longues balades dans la luxuriante campagne environnante qui recèle de nombreuses rizières et autres cultures de tous types bien arrosées. Le village ne présente guère d'intérêt en comparaison de la campagne relaxante, apaisante au vert lumineux : Une étape de 2 / 3 jours me semble largement suffisante. 
  • Jour 11: Pluies torrentielles toute la nuit et matinée encore très fraiche et humide (polaire et veste de pluie obligatoires) .... Direction Lake Batur avec un chauffeur choisi dans un warung alentour fiable prudent et moins cher que les hôtels. Petite route typique dès le départ en mauvais état (plutôt rare à Bali) entre bananiers cocotiers et rizières en terrasse sous une pluie battante qui s'intensifie jusqu'à Penelokan ou c'est l'automne en plein mois d'août : ☂️ Pluie - vent - brouillard ne laissent aucune visibilité sur le lac. Entre les volcans les nuages s'amoncellent et les pluies redoublent. 
  • ⚠️ Attention à bien comparer les prix, négocier absolument pour 1 chauffeur et éviter de passer par les hôtels plus chers

                                                                                                                                                 Lake Batur

    👁️ Visite Ulun Danu Batur joli temple peu touristique comme celui situé au bout du lac à Songan accessible par une route étroite et en mauvais état. Villages typiques le long de cette route notamment Songan et halte toujours possible aux sources chaudes du volcan : Endroit agréable avec de jolies piscines bien aménagées en bordure du lac et bien peu touristiques par temps gris et humide : Le chauffeur nous a confirmé que c'était souvent bondé les jours de beau temps.


                                                                                Lake Batur

  • 👁️ Direction Besakih, le temple le plus grand et le plus vénéré de Bali au pied du volcan sous une pluie battante. Même sous la pluie, l'endroit est splendide mais l'intérieur des temples est réservé aux Balinais et sarongs de rigueur pour les visiteurs. ⚠️ Comme le rappellent les guides, soyez bien vigilants aux rabatteurs et guides qui proposent leurs services. L'entrée du temple et l'escalier sont splendides : L'ensemble est une multitude de temples (23 au total) sur un site étendu et plutôt bien entretenu et peu fréquenté quant il pleut des trombes d'eau..... Spectacle un peu gâché par le temps (voir la photo avec la faible luminosité) et le fait que les touristes ne puissent pénétrer dans la plupart des enceintes des temples car c'est avant tout un lieu de culte pour tous les Balinais.

  •                                                                                                                 Besakih      

    Jour 12 :  4ème jour de pluie et direction la côte sud pour aller voir si le soleil existe à Bali en plein été même si le vert des                                                             champs laisse bien supposer que la pluie est très fréquente dans le centre de l'île au pied du volcan. A 1h de route de Sidemen pour environ 200 / 250.000 Rps direction Padangbaï gros port pour les ferries vers Lombok et les îles Gili ...Bord de mer très typique entre bâteaux de pêche, petits warungs et bâteaux détruits laissent peu de place à la plage et c'est plus à l'ouest que le bord de mer est plus agréable et surtout moins encombré 

  • ⛱️ secrète : Passer par le port pour aller vers le pylône rouge sur la colline et prendre juste avant à gauche un chemin vers "White Sand Beach" (panneau indicateur). Après environ 10 minutes de marche sur un chemin bien aménagé, jolie plage comme j'aime entre cocotiers, palétuviers, sable blanc , warungs les pieds dans l'eau mais ⚠️ baignade dangereuse à cause des forts courants et grosses vagues. Plage très propre car nettoyée chaque matin et située à proximité du chenal d'accès au port : Le spectacle est aussi sur l'eau avec le traffic des ferries pas tous flambant neufs ..... 
  • 👍 Y aller en milieu de matinée pour se poser sur un transat au calme, déjeuner les pieds dans le sable dans l'un des 3 warungs installés sur la plage pour déguster un bon poisson grillé, et flâner l'après midi en contemplant le va et vient des ferries indonésiens. C'est une plage propre, paisible entourée d'arbres tropicaux à l'abri du tourisme de masse : une plage du "bout du monde" comme j'aime et qui n'est pas sans rappeler certaines plages isolées du Cambodge près de Kep.
  • ⚠️ Attention la plage est gratuite mais il existe parfois un "péage" instauré par les locaux qui veulent se faire un peu de roupies avec les touristes : Négociez ferme pour ne pas payer car le chemin est public ou alors bien en dessous du prix !


Padangbai - White sand beach

Jour 13 :  Eclaircies matinales à Sidemen ou les enfants des écoles défilent sur la petite route en préparation de la fête de l'indépendance le 10 août. Le volcan reste invisible et la pluie jamais très loin à Sidéen donc nouvelle escapade en bord de mer à Padangbai pour soleil, vent fort et mer très agitée sans baignade possible mais.... un bon barracuda grillé en bord de plage !


                                                                                 Padangbai - Beach warung 

Jour 14 : Départ vers Sanur - non prévu mais dû au mauvais temps - sous des trombes d'eau et beau soleil à l'arrivée dans cette ville touristique bordée par une jolie plage. Etape indispensable avant d'embarquer pour Nusa Lembongan juste en face. Bord de mer agréable bien aménagé pour vélos, piétons avec des hôtels grand tourisme à l'occidental. Ce n'est pas ma préférence mais il faut bien se rappeler que le tourisme représente plus d'un tiers des richesses de l'île.

  • 👍 Ni déjeuner ni dîner sur le bord de mer car prix élevés mais à l'intérieur ou de nombreux warungs proposent une cuisine gouteuse, voire au "night market" ouvert de 5 à 11 pm même si les prix sont à la hausse avec l'afflux de touristes. 
  • Pour dormir à l'écart du bord de mer plus touristique et bruyant, 1 adresse simple pas chère à l'intérieur --> Sanur House 
  • Pour dîner dans un warung agréable à l'écart ---> Lila Warung qu'il faut réserver à l'avance car beaucoup de monde .....!


Sanur 

Jours 15 à 17 : Nusa Lembongan, l'île la plus proche de Bali

  • Prendre un speed boat à Sanur est la solution la plus rapide et fiable pour filer à grande vitesse sur l'île en 30' chrono                        👍 Glory Express Boats est une compagnie sûre et bien organisée. Tarif : 550.000 RPs A/R comprenant aussi le pick up à l'hôtel du départ à Sanur et à l'arrivée à Lembongan tous bagages compris. Efficace, ponctuel et sans risques ...  
  • Départ retardé vu le nombre de touristes qui embarquent chaque jour pour la journée ou plus sur l'île .... Mieux vaut y séjourner 2/3 jours pour profiter du calme en soirée même si les touristes restent nombreux en été 
  • Embarquement les pieds nus dans le sable peu risqué tout comme la traversée faite à vitesse rapide 
  • Pour ne pas étouffer à l'intérieur du bateau choisissez les places à l'arrière à l'intérieur et mieux à l'extérieur mais limité ...

                                                                                                                                  Embarcadère Nusa Lembongan

  • A l'arrivée organisation par hôtel et départ en petit camion sur des routes et pistes défoncées envahies de touristes. Au fil des kilomètres, le paysage est splendide sur la côte et le calme tout relatif mais Lembongan recèle de petites structures hôtelières en forme de "huts" à prix très raisonnables : Ma préférence Amora's Huts, petite guesthouse avec 5 huttes près de Tamarind Beach à 50€ / nuit avec petit déjeuner au bord d'une agréable piscine au calme
  • A Nusa Lembongan, il faut se balader à pied, en scooter ou à vélo pour trouver de beaux endroits calmes et peu touristiques et de jolies plages de sable blanc autres que Mushroom Bay et Dream beach qui valent bien le détour.                                                                 ⚠️ Attention car vagues puissantes, beaucoup de vent et de nuages mais ça reste très exotique et estival.
  • Nusa Lembongan
  • 👍 Louer 1 scooter pour faite le tour de l'île en passant par le pont jaune étroit qui file vers Nusa Ceningan est la meilleure option possible pour découvrir ces 2 îles. Pas de vélo car la route est pentue et en très mauvais état vers Ceningan Cliffs. 
  • ⚠️ Par contre, et même si certaines portions de route sont peu carrossables, la vue est splendide tout au long de la route de cette île rurale notamment en montant vers les falaises "Ceningan Cliffs" pour découvrir en face la sauvage Nusa Penida
 
Ceningan Cliffs
  • Nusa Lembongan, c'est tout de même touristique notamment en journée ou arrivent des cohortes d'asiatiques qui visitent l'île en une journée en minibus locaux et encombrent les routes étroites de l'île d'ou mon conseil d'éviter les endroits les plus touristiques entre 10 et 15h (exemple Devil's Tears ou la mer déchaînée se jette sur les rochers).
  • A Lembongan : Il fait bon siroter 1 Bintang sur une terrasse les pieds dans le sable sur Mushroom Bay avec le volcan en vue ou profiter de farniente et de lecture sur un transat à Dream Beach ou sur toute autre plage secrète de Nusa Ceningan et sinon louer un scooter autour des îles (compter environ 4 à 6 heures selon les arrêts) : Voici une île bien agréable malgré le flux toujours plus important de touristes en provenance de Sanur.  
 

                                                                                                                                     Nusa Lembongan - Mushroom bay 

Jours 18 et 19 : Péninsule de Bukit côte ouest vers Balangan Beach et Ulu Watu 

  • Repos bien mérité dans un bel endroit composé de 5 anciens "greniers à riz" bien aménagés et joliment décorés autour d'une belle piscine entourée de frangipaniers et autres arbres exotiques à 10' à pied de Balangan Beach 
  • 👁️ Balangan Beach vaut le détour pour son sable fin, ses transats espacés si l'on s'écarte de l'arrivée sur la plage, ses warungs rustiques, ses bars sympas pour écouter de la musique les pieds dans l'eau, ses surfeurs .... j'aime cette plage à l'allure rustique bien loin des standards touristiques .... Si vous aimez dépaysement et authenticité allez-y ! 
 
Bukit - Balangan beach    
  • Louer un scooter pour filer vers Ulu Watu visiter son temple dédié aux Dieux de la mer comme Tanah Lot. Agréable visite du haut des falaises mais soyez très vigilants car les singes volent tout et peuvent aussi être agressifs alors ⚠️ attention à vos lunettes, sacs, caméras et appareils photos car rien ne les arrête (vérifié sur place.....!)
  • Ne pas oublier non plus de s'arrêter sur la route à Uluwatu beach pour admirer la vague la plus prisée de Bali et regarder les surfeurs très aguerris depuis la falaise assis dans un bar : Spectacle garanti car vagues puissantes.
                                                                                               Uluwatu Temple
   

Jour 20 : Repos dans notre guesthouse près de Balangan beach et surtout pas très loin de l'aéroport car toujours compliqué de prévoir le délai vu le traffic intense autour de Denpasar. Adresse agréable tenu par des français et très bon emplacement à proximité des plages accessibles à pied, des restaurants de bord de mer et des principales activités de la presqu'île en scooter. 👍Yanandra = Belle adresse tranquille de 5 huttes confortables et bien aménagées autour d'un joli jardin et d'une belle piscine. Reposant et zen avant de repartir vers l'aéroport en milieu d'AM pour un long voyage retour de 24h ! 


                                                                                               Yanandra 

 BALI  c'est quoi en quelques phrases 

L'eau présente partout et le vert éclatant des rizières, cocotiers, bananiers, champs de piments et forets 

La cuisine très variée et gouteuse à base de poisson, poulet, porc et légumes dans de jolis "warungs" accueillants

Peu de variétés de fruits en été à part bananes, pastèques, papayes et ananas

Le traffic dense sur les routes entre scooters, camions, voitures et infernal à proximité de Denpasar et Ubud 

Une île photogénique entre rizières, bord de mer, volcans, palais, temples et bien sûr les balinais

La conduite à gauche avec des balinais prudents respectueux des règles de conduite plus qu'en Inde

La tradition de la religion hindouiste à la balinaise présente partout avec des offrandes omniprésentes

Les maisons des villages ressemblant à des temples avec Ganesh à l'entrée et des statues vêtues d'un tissu à carreaux

Les chiens, coqs, poules qui sont partout et ont la route pour eux en plus d'être parfois très bruyants tôt le matin 

Des routes principales en bon état avec peu de panneaux de signalisation et des axes secondaires moins bien entretenus

Des tas de sable et de pierre souvent déposés sur le bord des routes 

Les prix bas pour déjeuner : 5 Euros ou moins pour plat - boisson et bouteille d'eau d' 1 litre de 0,30 à 0,50

La température plutôt contrastée entre la côte et l'intérieur humide frais et très pluvieux en été

Les routes de campagne calmes, belles et typiques ou s'activent les balinais dans les champs, rizières et autres cultures

Les massages traditionnels : Incontournable à Bali et pas chers

La joie de vivre, la gentillesse, la douceur, l'accueil et le sourire de tous les balinais

Les tenues traditionnelles portées lors des cérémonies par les hommes, femmes et enfants

Les odeurs "envoutantes" de l'Asie mélangées à celle de l'encens qui brûle souvent avec les offrandes

Le frangipanier est présent partout et les balinaises portent ses fleurs dans les cheveux

Le paradis du snorkeling dans un aquarium géant à Amed, Pemuteran, Lovina, Menjangan et partout autour de l'île

Les écoliers qui s'entrainent sur la route au pas cadencé et au rythme des chants pour la fête nationale

Les mérus à plusieurs toits de chaume et la végétation luxuriante partout sur l'île 

Le sable noir à l'est et au nord et blanc au sud ou les vagues sont beaucoup plus puissantes 

Le raffinement des hébergements soignés, bien décorés et souvent très zens et ressourçants 

Les plages tranquilles dès lors que l'on s'écarte des grands complexes hôteliers 

Les couchers de soleil en contemplant Gurung Agung qui culmine à plus de 3.200 m ou tout simplement la mer

Les files de camions garés sur le bord des routes après une descente abrupte pour reposer le système de freinage

Bali, c'est encore le paradis quant on s'échappe du sud et des zones touristiques et c'est bien celui là que j'ai préféré

 .